P1050562
IMG_5595
IMG_5592
20180718_093517
schemas

ICI, NOUS CONSTRUISONS UNE MAISON PASSIVE certifiée par le prestigieux label énergétique du passivhaus institut à Darmstadt en Allemagne. Pourquoi faire ainsi? Et bien, la construction d’une maison bioclimatique de très basse consommation a besoin de peu de moyens supplémentaires pour atteindre une très haute performance énergétique, néanmoins elle demande un grand effort de conception en amont ainsi qu’un suivi de chantier renforcé de la part des concepteurs.

 

LE COUT DE LA MAISON : Hors les honoraires des concepteurs, tout à fait corrects bien sûr! ;), et hors les frais de certification « passivhaus », aussi très bas, la maison a un cout de construction de 15% supérieur à une maison similaire construite «comme d’habitude». La bonne nouvelle est que le temps de retour d’investissement est de 8 ans, cela signifie que à partir du huitième année chez vous la maison vous coute moins chère qu’une maison «comme d’habitude» et les ressources naturelles et énergétiques fêterons ça avec vous....

 

 

VOULEZ VOUS PLUS D’INFORMATION SUR UNE MAISON PASSIVE ? : Si les raisons de votre démarche sont bien fondées, nous serons ravis de vous renseigner d’avantage. contactez-nous ! nous sommes architectes et ingénieurs travaillant ensemble dans une même entreprise de taille humaine et fière de pouvoir réaliser des projets démonstrateurs de ce qui devrait être l’architecture citoyenne de demain. Notre planète est votre planète, soyez les bienvenus!

Architecte : Ferran YUSTA - CUBE 

Architecte associée : Zora SANDER

Surface de plancher : 150m2

Consommation énergétique = 14kWh/m2an

 Comment fonctionne-t-elle ?
EN HIVER : A sa livraison, cette maison ne consommera plus que 14kWh/m2 à l’année en chauffage et renouvellement de l’air, et n’aura pas besoin de source de chauffage supplémentaire : le soleil et la activité humaine suffiront. Une performance trois fois supérieure à celles des maisons réputées « basse consommation » conventionnelles. Malgré une parcelle urbaine déjà imposée, nous avons utilisé les façades Est, Sud et Ouest  pour placer un maximum d’ouvertures et maximiser ainsi le bilan énergétique et la lumière naturelle intérieure. Elle a un enveloppe exceptionnel d’une résistance, R, supérieure à 6,7Km2/W, avec des épaisseurs d’isolant de 250mm de ouate de cellulose, les ponts thermiques sont tous supprimés, y compris ceux sous les semelles filantes pour éviter des points de faiblesse thermique et la présence des éventuelles condensations. Le renouvellement de la maison se fait par une centrale d’air à double flux et récupération de la chaleur de l’air vicié sortant. La VMC double flux participe à minimiser les pertes thermiques par l’air et assure une redistribution optimale de l’air  dans la maison dans des points où le balayage classique par les grilles des fenêtres n’arrive pas. Ces deux caractéristiques, pas de condensation et maitrise du renouvellement de l’air, garantissent une maison avec un air intérieur de grande qualité. Nous visons une étanchéité à l’air très performante  inférieure à 0,6 v/h à 50 bar d’écart de pression ce qui est déjà tout un défi en soi. Pour pousser encore plus l’optimisation énergétique, une pompe à chaleur récupère une partie de l’air intérieur pour chauffer l’eau chaude sanitaire. Les eaux usées chaudes (douche, lave-vaisselle, linge..) sont croisées thermiquement avec un échangeur thermique et la chaleur est récupérée vers le ballon d’eau chaude. La maison est en murs à ossature bois (MOB), mais une dalle en béton sur terreplein isolée par le dessous et un grand mur intérieur en maçonnerie pleine et apparente confèrent à la maison une bonne masse thermique. Ainsi, les journées ensoleillées de l’hiver pourront réchauffer cette masse qui restituera la chaleur à la maison pendant la nuit, en été le processus s’inverse limitant les pics de surchauffe et de froid toute l’année. 
EN ETE : Les journées sont chaudes les nuits agréables, la maison se protège du soleil par un système simple de volets en bois et d’un système de rideaux en bois battants assurent un ombrage confortable en été. Pour lutter contre le rayonnement solaire en été, nous avons mise en place une stratégie de réduction de la température périphérique est une mesure intéressante contre la chaleur : nous pouvons descendre de plusieurs degrés la température extérieure proche de la maison!. Pour maximiser cette périphérie refroidissante nous utilisons le toit du garage comme terrasse accessible et végétalisée, ces surfaces à faible émissivité captent peu la chaleur du soleil et refroidissent l’air par l’évapotranspiration des plantes et participent à promouvoir la biodiversité urbaine.
LES RESSOURCES NATURELS : La structure en bois de pin des Landes participe au développement de la filaire courte du bois, avec un bilan CO2 négatif, c’est à dire que la construction emmagasine plus de CO2 qu’elle ne produit. Ceci représente un fort contraste avec la production de CO2 d’une maison en maçonnerie ou acier. La maison récupère naturellement les eaux de pluie dans une cuve enterrée extérieure pour les réutiliser dans l’arrosage des potagers, les toilettes et dans les électroménagers (vaisselle et linge) réduisant au maximum la demande d’eau potable. Les isolants sont en fibre de ouate de cellulose recyclée, des anciens vêtements de récupération, elle contribue aussi à réduire le gaspillage des ressources naturelles. 


 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Maison Passivhaus à Bègles

Première passivhaus certifiée à Bordeaux Métropole

Bègles, 2018

CARACTERISTIQUES Characteristics

INFORMATIONS TECHNIQUES Technical information