Aux allures d'une maison basque traditionnelle, la conception de cette maison a été régie par les principes des maisons passives de très bas consommation énergétique.

 

La maison fait l'objet d'une suivie détaillée des consommations et elle a été la premiere maison certifiée passive dans la region d'aquitaine.

Dans ses débuts en 2010, la commande faite par les propriétaires était ambitieuse et en même temps elle semblait très logique : proposer un projet inspirée des maisons basques traditionnels, très présentes dans la commune d’Arcangues tout en proposant un habitat résolument contemporain aux performances énergétiques les plus exigeants proposées par la certification allemande «Passivhaus», car en France la RT2005 était la référence et ne nous semblait pas suffisante. Ça tombait plutôt bien car les maisons basques sont à la base des habitats bien réfléchis et façonnés par le temps pour faire face au climat atlantique du Pays Basque, avec des vents humides venant du Nord-Ouest et un couverture nuageuse importante le long de l’année. Ainsi les maisons anciennes orientent leur espace de vie principale vers l’Est, à l’abri du vent et face au soleil du matin avec les chambres à l’étage de part et d’autre de la maison fruit des extensions de la maison familiale au gré des besoins et du temps. Elles avaient un grand séjour-cuisine centrale au rez-de-chaussée, les anciens étables qui antan chauffaient par la chaleur des animaux les chambres au-dessus. Elles avaient souvent un mur au Nord-Ouest aveugle car il n’y avait rien a profiter d’un façade mouillée par la pluie en permanence et toujours à l’ombre. Puisque nous avions une parcelle vierge le choix a été celui d’une orientation principale au Sud-Est pour privilégier les apports solaires. La distribution de la maison est apparu tout naturellement, à l’étage les chambres au NE et au SO avec un espace commun pour les jeux des enfants au SE et au milieu de tout ça une grande trémie avec un véritable filet de catamaran bien tendu qui fait encore les délices des grands et petits : sieste, tremplin… . Le rez-de-chaussée est complètement ouvert sans points porteurs sur ses 11m de largeur et 13m de longueur, un espace collectif abritant la cuisine le bureau et le séjour.

  • CUBE Ingénieurs : Architecte et BET structure

  • Carbone 64 : BET thermique 

  • La Maison Passive France (certificateur)

6 kwh/m²/an

Étanchéité finale : 0.14 Vol/h à 50 Pa

 

1ère maison certifiée passive par Passivhaus Institut en Aquitaine

Le concept extérieur de la maison part de la volumétrie traditionnelle basque : pentes à 25º, un rectangle à étage de 11mx13m, ouvertures dans les trois façades NE-SE-NO et un mur complétement aveugle au NO. Ceci était tout naturellement en accord avec les contraintes urbaines très preocupés de la préservation d’un langage vernaculaire dans la commune. Ce rectangle était façonné par des extrusions négatives pour créer des espaces architecturaux supplémentaires plus adaptés à nos jours : un cube vide abritant la porte d’entrée dans la façade aveugle, et une deuxième extrusion négative créant une casquette solaire et un abri supplémentaire aux vents marins dans la façade principale. L’approche énergétique était couplé avec une démarche bioclimatique de la maison, en hiver exposition maximale avec une peau très performante qui ne laisse rien s’échapper et une ventilation mécanique en double flux qui minimise d’avantage les pertes thermiques tout en redistribuant correctement l’air neuf à l’intérieur de la maison. En été la situation s’inverse, la casquette au SE et les volets bois extérieurs, très présents dans l’architecture vernaculaire locale permettent une protection solaire redoutable et sur mesure en fonction de l’ensoleillement dans la journée. La maison est en maçonnerie avec une isolation thermique par l’extérieur (ITE), en plancher bas du RdC un  dallage sur terreplein isolé et en plancher haut du RdC, des poutrelles, hourdis et table de compression en béton, ce mode constructif lui confère un masse thermique formidable pour faire face aux pics d’ensoleillement dans les journées d’été et permet un bon couplage avec une ventilation transversale nocturne.

 

Le principe constructif des murs s’appuie fortement sur la culture locale, enduit extérieur blanc revêtement intérieur en enduit traditionnel à la chaux qui assure une régulation hygrométrique au même temps qu’une parfaite étanchéité à l’air qui est particulièrement exigeante dans la certification allemande. Pour assurer cette performance de 0,6 v/h à 50 Pa, toute l’installation électrique de la maison était supprimée des murs extérieurs et déportée dans les cloisons intérieurs et les planchers haut et bas. Les raccords entre les fenêtres et les murs, entre les murs et les planchers  et puis entre murs et les plafonds étaient assurés par des bandes adhésives de spécifiques. Il y avait eu une forte implication des entreprises locales dans les séances que nous avions organisées pour sensibiliser autour de l’étanchéité à l’air. A la fin, les résultats du test de la porte soufflante nous obtînmes une performance de 0.14 v/h !

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Maison Passive

Passive house

Arcangues, 2012

CARACTERISTIQUES Characteristics

INFORMATIONS TECHNIQUES Technical information